[SwoOn] Artistes Inconscients

Pour présenter et faire valider vos équipes
Répondre
Avatar de l’utilisateur
SwoOn
Artistes Inconscients
Ligue: LFBB

[SwoOn] Artistes Inconscients

Message par SwoOn » 22 Déc 2017, 16:30

Une thérapie difficile !
Cela faisait un moment que j'errai sur les terres du vieux monde, d'auberges en tavernes, de tavernes en troquets, de troquets en relais, entretenant ma petite dépression post saison Elite. Il faut dire que coacher des elfes qui ratent une passe sur deux et trois réceptions sur quatre, ça vous bouffe le cerveau ! Quittant pour une temps la Bretonie et mes déboires elfiques, le hasard (merci Enéfel) me conduisit aux portes de la célèbre cité du loup Blanc : Middenheim. M'acquittant du droit d'entrée, je me ruais dans le premier rade du coin afin de reprendre ma thérapie quotidienne, et accessoirement goûter à la spécialité locale : la "Das gute Hoffnung" (ndla - le bon espoir) une bière tout en finesse, son arôme en céréales torréfiées est fortement élevé, avec des notes de café, de chocolat et d'anis, sa couleur est brun très foncé. D'un degré d'alcool de 8, elle est servie avec une mousse forte et tenace pour obtenir une läger ronde, crémeuse et veloutée [100% validé par le CCN]. Sang bleu, que c'était bon ! La petite sœur dans le gosier appela la grande, je me fis un plaisir de découvrir toute la famille ! Et c'est le genre de présentation qui ne vous laisse pas indifférent. Lorsque l'aubergiste me vira de la grande salle, j'étais le dernier, bien entamé ! Je sortis tant bien que mal et après un "Scuzé Mam'zelle" adressé à un réverbère qui traversait, je ne pus résister à la tentation de fouler l'herbe tendre du parc voisin ! On ne se refait pas ! M'accroupissant pour renifler la douce odeur du tapis vert, j'aperçus deux gars en train de creuser dans la lumière fluette d'une lampe que tenait un troisième ! Diantre, cette bière est si bonne qu'elle provoque des hallucinations également ?
Intrigué, j'observais l'étrange manège, les yeux écarquillés, quand une lourde masse vint s'abattre sur mon crâne et m'envoya voir Nounours !

Un réveil douloureux !
Reprendre connaissance avec la sensation de s'être fait roulé dessus par les une équipe de chaos full griffe/châtaigne est une expérience des plus désagréables que je ne vous conseille pas ! Un mec assez chétif, vêtu d'un long manteau noir surmonté d'une capuche, d'un teint blafard - genre le gars qui n'a pas vu le soleil depuis un moment - était face à moi. Voyant que mes neurones se reconnectaient, il lança :
- Alors comme ça on fouine dans les parcs, on épie ce que font les autres ? Les petites balances ne font pas de vieux os à Middenheim... Mais avant tu vas me dire pour qui tu bosses ? La milice ? L'académie de Médecine ?
- Holà holà c'est une méprise, je suis en pleine thérapie !! Rien à voir avec vos histoires !
- Thérapie ? De quoi tu me parles ?
En regardant autour de moi, je vis un établi, des bouts de corps éparpillés tout autour et deux trois créatures pas bien fraîches qui essayaient de se mouvoir ! Un endroit bien glauque où la dernière pêche n'était pas des plus fraîche !
- Un truc qui vous soigne l'esprit ! Bon vos gus' ont leur méthode mais je préfère celle des aubergistes ! Elle est plus douce, quoique le lendemain c'est à peu près le même effet ! Je suis coach de Blood Bowl, j'ai entraîné une équipe d'elfes à faire déprimer un Troll, c'est dire !
- Blood Bowl, c'est quoi ça ? Ici on a le Rotz Ball, mais jamais entendu parler de ton truc !
En moins d'une heure, je lui expliquais le but et les quelques règles sur lesquelles l'ensemble des coachs était tombé d'accord.
- Intéressant - me dit-il.
- Oui mais bon il faut des joueurs prêts à vouloir mourir sur le terrain et ça court pas les rues, surtout quand on voit les équipes qui dominent le championnat de la BBBL.
- BBBL ?
- C'est un championnat qui se déroule à travers le vieux monde ! En Bretonie plus exactement.
Il hocha la tête.
- Si j'ai bien compris, ton soucis est un problème de joueur ? Ils ont peur de mourir, certes ! Mais si ils sont déjà morts ?
- Hein, comment ça ?
- Je me présente, Doc' El Brown, médecin, nécromant à mes heures ! Enfin ces derniers temps plus nécromant que médecin mais bon c'est... enfin... parce que... c'est pas le sujet !
- Et ?
- Repasse dans quinze jours, trouve un sponsor, des sous, un terrain et je te trouve des joueurs !
J'étais sans voix ! Jouer avec des morts ! Vous me direz pourquoi pas ! Ca me changera des elfes.
- Et en contre partie ?
- 1 000 000 PO et les futurs morts !
- Ah quand même... Tu fais pas dans le caritatif toi ! Allez marché conclu ! A dans quinze jours !

L'équipe et les premiers entraînements !
Avec les quelques deniers de la dernière saison, et les quelques résultats glanés ici et là, je réussis à convaincre la célèbre chaîne de SquigBurger la non moins "Mc Curty's" de me sponsoriser - pour être honnête, les résultats, il s'en branl*** ils ont signé dès qu'il ont su que je n’entraînai pas une équipe d'halflings, prétextant qu'il avait failli déposer le bilan la dernière fois. Je pus aussi louer une parcelle du parc où je m'étais écroulé, et avec 4 lignes blanches et trois bout de bois, j'érigeai sous l'œil des badauds un stade digne de ce nom : le Morrspark Stadium. Le blanc et le bleu étant les couleurs de la ville, le choix des tenus fut simplissime ! Il restait la grande inconnue : l'équipe !
2 semaines s'étaient écoulées, il étant temps de reprendre contact avec Docteur "Palo" afin de découvrir ses travaux ! Et quelle ne fut pas ma surprise ! Un ramassis de bras-cassés, de cadavres recousus et pour couronner le tout un humain en chair et en os !!
- C'est quoi ça ? Ca m'a l'air d'être des tanches tes gars là !
Il ricana d'un rire gras !
- Ahahah ! Petit insolent ! Ce sont des artistes, certes un peu inconscients là, mais des artistes ! Laisse moi te les présenter !
Pour commencer, les cinq zombies que j'ai ramené d'entre les morts, je les ai trouvés derrière une auberge, il parait que c'était cinq chanteurs avec une coupe de cheveux bizarre. Ils ont commencé à fredonner un air et trois mesures plus tard ils étaient morts. Bon je ne sais pas si c'est une bonne chose pour l'art, en tout cas je les ai eus gratos ! Sur l'affiche qui était plantée dans le thorax du 3ième, c'était écrit 'les Jackson Five', du coup tu les as au complet !
- Mouais, ce sera les Jack'son de I à V.
- Là tu as du un peu plus solide, deux soldats morts au combat. Enfin celui de droite à été tué par celui de gauche dans sa fuite.
J'examinais le revenant :
- Blutch le pleutre, donc. Et lui ?
- Il est mort en rentrant, un arbre lui est tombé sur le coin de la gueule.
- Et bien j'espère qu'il aura un peu plus de chance avec un ballon, Enéfel est très capricieux.
- Enéfel ?
- Laisse tomber, c'est un dieu des coachs du Blood Bowl. Ce sera Chesterfield le juste.
- Bon et là, c'est du cousu main, je t'ai fait ça de toute pièce. Je te présente Calvin le chauve et Hobbes le pessimiste, deux bons golems. Là une goule des plus fourbes qui soit, Heckle et ta pièce maîtresse Pollux !
- Mais c'est un homme !
- Oui, mais non ! Joue avec lui à la pleine lune, tu verras !
Après observation, on se donna rendez-vous pour un premier entraînement le soir même ! Entraînement que je vais passer sous silence ! Je ne vous raconterai pas quand Jack'son IV a essayé de prendre la balle, il s'est croûté comme une me*d*, perdant son bras, Jack'son V le ramassa et alla marqué avec ! Du grand art ! Il était tout content ! Mais comment expliquer à des demeurés que c'est avec le ballon qu'il faut marquer ? Je changea alors de tactique :
- Bon les Jack'son, on va faire simple, vous allez répéter après moi, dès que vous voyez un joueur à terre, on piétine !
Brouhaha... Je poussa le crie :
- A terre !
Et en chœur, le réponse fusa :
- On piétine !
Ce fut notre cri de ralliement pendant les longues semaines d’entraînements, tentant de faire jouer la goule et le loup avec le ballon :
- Bon les gars quand le ballon est à terre...
- On piétine - me coupa Jack'son III -
- Ta gueule Jack'son II ! - en lançant un regard noir au zombi -
- Non moi c'est Jack'son III.
- Ta gueule ! - Je me tournais vers les intellectuels du groupe en soupirant :
- On ramasse et on marque !
Une belle ambiance dans ces entraînements, je vous dis ! Une fois l'équipe inscrite, sous le nom "Artistes Inconscients",  il ne restait plus qu'à découvrir le calendrier ! Il n'allait pas tarder  !

Image